baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Le pétrichor câline mes narines 

Sournoise, elle surprend

Dans un élan de création l'aléa me freine 

La pluie, l'horizon, les arbres nus l'inspire 

 

Incolore, indolore, inodore, elle contrôle 

Ma si belle qui souvent accueille les bêtes 

Du soleil, du sable fin, je rêve souvent pernicieusement

Je suis une étoile filante imprégnée de peccadilles 

 

Qu'en avançant j'égare 

J'accepte les vertus comme un tamis retient les pépites d'or

Dans ma douce solitude je les traduis et traverse 

 

Ma paroi rigide les réfléchi 

Dans ce dégoût honteux je baigne 

J'exalte ma belle voie 

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..