En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

Citation :

Un sourire est une clef secrète qui ouvre bien des coeurs. [ Baden-Powell ]

enfant chat

Bienvenue Amis Poètes, Amis des Mots et de la Littérature.
Je vous propose une  grande sélection de poèmes 
placés dans différentes catégories(Citations, poèmes d'amitié, poèmes d'amour etc ...)
Écrit par de nombreux poètes  ... 
Ces merveilleux poèmes que vous écrivez  et pouvez lire en parcourant ce site .
Grâce à vous et à vos écrits ce site  de partage de poèmes vit et prend de l'ampleur  
au fil des années .
Je vous souhaite une agréable visite  et vous remercie de l'envoi de vos ouvrages littéraires.
Amicalement,
       Isidore  

  

Derniers poèmes mis en ligne :

20 ans

Vingt ans c'est l'âge empoisonné Pour les jeunes femmes épanouies Les hommes aiment regarder et aimer Ces jolies fleurs blanches qui sourient Qui découvrent contraintes et forcées Qu'elles ne s...

Noël

Le ciel a décidé aujourd'hui Que Noël brillerait dans mes yeux Qu'il exaucerait tous mes voeux Qu'il apporterait le père Noël  Dans mon coeur Peca s'est perdu dans la neige Comme un reflet de ...

Reine nature

La nature dans sa lumière Eclaire le vol des oiseaux qui dessinent dans l'air Un tracé de comètes Elle cache dans son épaisse verdure Tant d'êtres jamais aperçus qui semblent vivre Dans un mond...

Voir d'autre nouveau poèmes

 

Poèmes au hasard :

L'absente

A toi toujours je pense, ma cruelle sans-cœur,Revoyant ces années perdues à tout jamais,Tu as tout oublié, mais pourtant tu m’aimais,Pourquoi t’es-tu enfuie du chemin de mon cœur ? Allant vers l’aventure sans même tourner la tête,Tu m’as abandonné te moquant de mes larmes,Je suis resté tout seul au combat mais sans armes,J’ai accompli ma tâche, fuyant les tête à tête. Pour le bien des enfants je demeurais tout seul,A quoi bon perturber leurs fragiles cerveaux,Qui ne comprenaient pas de la vie tous les maux.Et puis dans ce carnage suffisait un linceul. Dans ce temps écoulé, j’aurais dû me défaire De l’odeur de ton corps, et de ta grande beauté,Mais rien de tout cela jamais ne m’a quitté,Et de ton souvenir je sais me satisfaire. Vois !, tu ris de ma peine, devenue sans pitié,Pourquoi tant de dédain, ne serait-il pas bonQue parfois près de moi, et devant un Bourbon, On reparle gentiment dans une bonne amitié ?

La dernière goutte

La dernière goutte Après le bain dans un étang,Te faire sécher par le vent,Nu comme Ève devant Adam.Tu es monté sur une pierre,Montrer ton corps à l'univers.Même le soleil en a rougiet t'a nimber teinte rubis,Pour sécher ton anatomie. Une dernière goutte d'eau,Comme écrit dans un scénario,Flotte doucement sur ta peau.Elle s'amuse sur ta joue,Choisis l'arrière de ton cou.Et lentement elle descend.Je la voie Perle ou diamantTant le soleil mire dedans. Puis longe ton dos jusqu'aux lombes,Le sommet de tes fesses rondes,C'est la plus belle chose au monde.La goutte semble le savoir,Elle ralentit pour mieux les voir.Tu la sens comme une caresse.Elle repart sur cette fresqueSuivre la courbe de tes fesses. Quand elle arrive sur ta cuisse,Si douce si lisse, elle s'y glisse.Sinuant le long de cet isthme,Elle suit l'arcade du mollet.Je suis des yeux ce feu follet.Jusqu'au sommet de ta cheville.Là, je l'aspire sur mes papilles,Je refuse qu'elle s'éparpille. Et je refais l'itinéraire,De bas en haut en sens contraire.Langue et baiser sur cette chair,Tenter de rendre à tous tes poresCe qu'elle aurait pris sur ton corps.Ça se termine par l'union,De doux plaisirs de tourbillonGerbe d'amour à l'unisson. NormCo  

Plus de poèmes au hasard

 

white_user.png

Qui est en ligne

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

 Venez me rejoindre sur ma page Facebook 

et suivre les  derniers poèmes mis en ligne.

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Merci de faire une petite contribution. Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement.

Cliquez pour fermer cette fenêtre !