fbpx

baniere vos poemes


5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)
Citation :

La plupart des hommes font du bonheur une condition. Mais le bonheur ne se rencontre que lorsqu'on ne pose pas de condition. de Arthur Rubinstein

  •  Bienvenue Amis Poètes

    Bienvenue Amis Poètes

       

    Bienvenue Amis Poètes, Amis des Mots et de la Littérature.Je vous propose une  grande sélection de poèmes placés dans différentes catégories(Citations, poèmes d'amitié, poèmes d'amour etc ...)

    Écrit par de nombreux poètes  ...  Ces merveilleux poèmes que vous écrivez  et pouvez lire en parcourant ce site . Grâce à vous et à vos écrits ce site de partage de poèmes vit et prend de l'ampleur au fil des années .

    Je vous souhaite une agréable visite  et vous remercie de l'envoi de vos ouvrages littéraires.

     Amicalement,

             Isidore 

  

Derniers poèmes mis en ligne :

nuits de doute

une nuit pour semer la discorde dans ma tête. cette robe liée à ton visage angellique.  une simple phrase et je suis à tes pieds. chacun de tes gestes influencent mon humeur. as-tu seulement consc...

Faille historique

Faille historique   Il était une fois, Mon histoire pesante, Mon corps se noie sous ce poids, Tirer vers l’abaissante, Honte ondulant sous moi,   Il exhume mes sacrifices, Ignorant l...

Questionnement

Que suis-je ?Comment se définir avec des mots ?Que puis-je ?Comment se construire avec tous ces maux? Pourquoi tant de questions ?Comment se répondre correctement ?Pourquoi tant de tensions ?Commen...

Voir d'autre nouveau poèmes

 

Poèmes au hasard :

Te Parler

Je n'ai peut être pas souvent les mots,Une difficulté récurrente a exprimerLe fond de mes pensées.Et c'est là mon plus grand défaut. Je me suis trop souvent dévoilé,Jusqu'à même le regretter,Je n'arrive plus a tout lâcher,De peur de le retrouvé brisé. Je pourrais vanter ta beauté,D'une blondeur à me faire rêver,Un corps presque parfait,Et des yeux merveilleux a souhait. Je pourrais faire l'éloge de ta douceur,Enrobée d'une touche de candeur,Celle qui permet de m'apaiser,Et qui réussi parfois a me canaliser. Je pourrais mettre en exergue ton intelligence,Chez une blonde, c'est une chance !Rare sont les filles comme toi,Qui ne sont pas vide comme une noix ! Même si ca m'agace parfois,Je peux souligner ta communicabilité.Jamais je n'y avais été autant confronte,Et j'espère que ca va pas nous tuer. Je ne suis pas très communicatif,Parfois pas assez expressif.J'ai toujours beaucoup gardé pour moi...Dur de ne pas être ce que tu attends de moi. Je veux aller très loin a tes côtés,En espérant que tu puisses me supporter.J'ai su te trouver pour construire ma vie,Je veux maintenant te garder pour l'infini.

mOnde De lA fOrme, Je tE DéteSte !

J'te demandais pas la perfection, je sais sa n'existe pas,  juste un p'tit brun d attention et d affection, C'est vrai que ça ne nous réussi pas... Le monde de la forme, de l'apparence, Et de l intolérance, nous a fait violence.   Il nous a brisé tout ça à cause de ce sentiment de pitié , Tu as voulu m'aider je sais,  Mais c'est malheureusement raté. En tout cas,  même si je suis bloquée, cassée, J'espère ne pas me laissé aller,   Oui car même si j'en souffre à l intérieur, Même si dans fond j'ai trop de coeur. Je crois que grâce à toi, j'ai retrouvé cette fierté,  Aujourd'hui, j'arrive à le déceler, A le détecter, et à le dévoiler...   Il t en aura fallu du temps pour comprendre,  Que tout se sais un jour, même avant que tu ne t'y attendes.   J'ai été trop curieuse surement par intuition, En tout cas je sais que le mot "Etre humain" N'as pour moi, plus aucune définition. Même les plus forts Rônins se perdent dans ce monde à la con.   Ô toi seul sais comme je la déteste elle aussi,  Celle que l'on appel "intuition",  En tout cas grâce à elle, j' espère que tu auras compris la leçon. Reste toi même garçon, ne fais plus le con.   Je sais que tu en est capable,mais reste dans le "vrai",s'il te plait! Meme si je te croyais indomptable,je crois encore en toi, c'est vrai.   En tout cas, j'le dis je ne regretterai pas d'avoir été ton amie, ni de t'avoir aimée, ni d'avoir connu l'unité.   Non, car malgré les souvenirs, bon comme mauvais, j ai appris, Que la confiance, plus jamais je ne la donnerai à autrui. A partir d'aujourd'hui je l offrirais qu'à celui ou celle qui le mérite, Car à cause d'elle à l'intérieur tout est détruit.

Plus de poèmes au hasard

 

white_user.png

Qui est en ligne

Nous avons 146 invités et aucun membre en ligne

 Venez me rejoindre sur ma page Facebook etre entoure de ses enfants

et suivre les  derniers poèmes mis en ligne.

Copyright © 2006 / 2019 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..

Merci de faire une petite contribution. Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement.

Cliquez pour fermer cette fenêtre !