fbpx

baniere vos poemes


Citation :

Il y a parfois des phrases qu'on adore, qu'on trouve sublimes, alors que celui qui les a prononcées ne s'est rendu compte de rien.  David Foenkinos .

  •  Bienvenue Amis Poètes

    Bienvenue Amis Poètes

       

    Bienvenue Amis Poètes, Amis des Mots et de la Littérature.Je vous propose une  grande sélection de poèmes placés dans différentes catégories(Citations, poèmes d'amitié, poèmes d'amour etc ...)

    Écrit par de nombreux poètes  ...  Ces merveilleux poèmes que vous écrivez  et pouvez lire en parcourant ce site . Grâce à vous et à vos écrits ce site de partage de poèmes vit et prend de l'ampleur au fil des années .

    Je vous souhaite une agréable visite  et vous remercie de l'envoi de vos ouvrages littéraires.

     Amicalement,

             Isidore 

  

Derniers poèmes mis en ligne :

trahie

Une famille qui t'humilie N'est composée que d'ennemis Met ton masque d'hypocrite Quand ils te critiquent Car sinon tu vas finir à terre   Tu n'as pas fini cette guerre Relève toi Ne pleure p...

voisin

Prisonnier Emmuré Cerclé Cerné Entouré Terré Hypogée de béton armé. Embruiné Cloîtré Mansardé

Sans réponse.

Sans réponses.J'ai dans la tête un amas de ''pourquoi'',Enchevêtrés aux méandres de ma foi,Laissés sans réponses par orgueil ou fierté,Perdus au labyrinthe aux sorties calfeutrées.Ce sont des notes de...

Voir d'autre nouveau poèmes

 

Poèmes au hasard :

Tourmentation

Un mouchoir au creux de la main,Une larme coulant en vain.Une torture perpetuelleCe désordre interne en bordel ! Une vie qui n'a plus de sens,Depuis ce vide immense.Pierre après pierre,Je m'effrite et je tombe à terre. Je me vide peu à peu,De ce qui rendrais heureux,J'ai de plus en plus peurDe finir dans la stupeur. Et cette nouvelle addiction,Que je contrôle ...A tord ou à raison ?Je n'oublie même pas ! Vous avez beau être tous là,Ce ne se rangera pas comme ça !Ce gros bordel en désordre sans solutionNe fais que renforcer ma tourmentation.

Insomnie

Cela fait de longues semainesQue chaque nuit elle me rejointMorphée me laissa à ma peineDame Insomnie m'offrit son sein Là où le premier fut volageLa seconde m'est bien fidèleMais je ne lui rendrai hommageCar en amour elle est cruelle Possessive et dominatriceElle me soumet en me brisantPassée maîtresse dans le viceDe torturer en chuchotant Quand la lune est à son zénithQue nos deux corps ne font plus qu'unA mon oreille elle débiteTous mes soucis du quotidien Et mes pensées deviennent promptesA me garder bien éveilléEt contre elle malgré ma honteJe vais un peu plus me lover Ainsi la nuit succède au jourEt le jour succède à la nuitDans ma tête études et amourCherchent à savoir qui mieux me fuit Mais ces questions me saisissantNe sauraient se résoudre seulesEt veiller en m'appitoyantNe me mènerait qu'au linceul Je dois me battre avec passionPour seul trouver la bonne voieMais malgré ces résolutionsMorphée se joue toujours de moi Puis vient l'aurore salvatriceDu vil crépuscule, jumelleDieu, elle interrompt mon supplice,Fais que ce jour soit éternel Que jamais plus la nuit ne soitQue mon amante enfin m'oublieMa Dame, fuyez loin de moiJe ne vous veux plus dans mon lit

Plus de poèmes au hasard

 

white_user.png

Qui est en ligne

Nous avons 70 invités et aucun membre en ligne

 Venez me rejoindre sur ma page Facebook etre entoure de ses enfants

et suivre les  derniers poèmes mis en ligne.

Copyright © 2006 / 2019 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..

Merci de faire une petite contribution. Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement.

Cliquez pour fermer cette fenêtre !