En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

Citation :

"Tout au fond de votre cœur, un germe de tendresse n'attend qu'un sourire chaleureux pour se développer."

enfant chat

Bienvenue Amis Poètes, Amis des Mots et de la Littérature.
Je vous propose une  grande sélection de poèmes 
placés dans différentes catégories(Citations, poèmes d'amitié, poèmes d'amour etc ...)
Écrit par de nombreux poètes  ... 
Ces merveilleux poèmes que vous écrivez  et pouvez lire en parcourant ce site .
Grâce à vous et à vos écrits ce site  de partage de poèmes vit et prend de l'ampleur  
au fil des années .
Je vous souhaite une agréable visite  et vous remercie de l'envoi de vos ouvrages littéraires.
Amicalement,
       Isidore  

  

Derniers poèmes mis en ligne :

Toi

Quand je tombe amoureux  Qu'un soir nous ne sommes que deux  Je vois en toi ce pourquoi je suis la  Je vois en moi toute cette joie  Assis, passif a te contempler Je resterais la jusqu'à la mor...

Deux vies raclées

Ne suis-je guère séduisant, Quand tu me ressens, Mais...tu ne me connaîtras pas, Alors tu ne le sauras pas... Quand tu me remarques C'est pour te dire des remarques, Ce ne sont pas les tiennes...

La Chute

Mieux vaut il aimer sans retour ou être aimer sans amour ..  L’amour vaut il le détour sachant que quand il commence à s’échapper, Seul l’âme encore remplis , remu dans l’océan de son cœur. Cherche...

Voir d'autre nouveau poèmes

 

Poèmes au hasard :

l' amie harmonica

souhaiterais singer ses linges laà l'amie harmonicasur le quel jetaislèvres en ventousesmais car avaisdes coups de Blues voudrais vous voire valserà l'amie harmonicaqui a sus remplacerde son souffle diatonique et délicatle baiser que n'aurais jamaisun jeudi du moi de mai aimerais confier, quand vie est calvaireà l'amie harmonicaquand erre dans solitude ici basil réconforte toujours ouvreainsi déjeunons au sandwiche à wawadon le jeu accorde les vers je souhaiterais signer ses ligne laa mon amie l'harmonicaalors que mon amoure la guitarema laissé pour des main plus finesur une danse d' un soiresur une triste minemon amie fait du chagrinun jeu, une satyregarce à lui j' ai pu empoigner sa mainet fair tournoyer ses yeux saphirscomme un danseurs en herbeet je n' accorde plus les verbes

La vieille Dame

Un large manteau gris, Enveloppe son corps, Pauvre corps amaigri, Plié dans son effort. Sur sa canne, appuyée, Elle traîne ses pas, Rejoignant le Foyer, Quelques mètres au de-là. Elle n’a plus d’amis, Que des Gens inconnus, Qui se nomment Mamies, Papy, nouveaux venus.Plus d’Enfants pour la voir, Et parler du bon temps, Dans la fraicheur du soir. Tout est en contretemps. Plus de gestes d’amour, Apaisant la frayeur, De ce compte à rebours Au visage railleur. Aucune tendresse, Pour réchauffer son cœur, Et dans sa détresse La transporter ailleurs. Les souvenirs anciens, Encombrent ses pensées, Le présent n’est plus sien, Les jours sont effacés. Une larme glisse, Sur les rides creusées, Offrant le calice, De l’instant déphasé. Elle ne sourit plus, Et parle à demi mots, Insoluble rébus, Entrainant le chaos. Elle sait que demain, Ce jour sera pareil, Qu’aux efforts surhumains, Il y a le chemin. Le chemin lumineux, L’envol au Paradis, Ou les Vieux, dans l’adieu, Bouclent la tragédie.

Plus de poèmes au hasard

 

white_user.png

Qui est en ligne

Nous avons 23 invités et aucun membre en ligne

 Venez me rejoindre sur ma page Facebook 

et suivre les  derniers poèmes mis en ligne.

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Merci de faire une petite contribution. Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement.

Cliquez pour fermer cette fenêtre !