baniere vos poemes

Citation :

«J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence…»[ Antoine de Saint-Exupéry ]

enfant chat

Bienvenue Amis Poètes, Amis des Mots et de la Littérature.
Je vous propose une  grande sélection de poèmes 
placés dans différentes catégories(Citations, poèmes d'amitié, poèmes d'amour etc ...)
Écrit par de nombreux poètes  ... 
Ces merveilleux poèmes que vous écrivez  et pouvez lire en parcourant ce site .
Grâce à vous et à vos écrits ce site  de partage de poèmes vit et prend de l'ampleur  
au fil des années .
Je vous souhaite une agréable visite  et vous remercie de l'envoi de vos ouvrages littéraires.
Amicalement,
       Isidore  

  

Derniers poèmes mis en ligne :

Bien aimée

Pardonnes-moi cette maladresse qui des fois t'oppresses  Pardonnes-moi de mes défauts qui ne sont pas très glamour Pardonnes-moi quand je te blesse c'est un résultat de ma bougresse Je m'en veux de...

Tu n’es pas là.

Tu n’es pas là. J’ai l’impression que la vie défile sans arrêt, Et le monde ne voit pas que tu n’es plus là, Pourquoi suis-je la seule à remarquer ton absence ? Le vent, l’air, la vie me glacent...

Kenavo

Et ce jour là fut horrible, Je les ai tous vus pleurer J'avais envie de crier Mais ceci fut impossible. Quand je t'ai vu arriver Et avec ton beau regard  J'ai, sur toi, laisser couler Mes lar...

Voir d'autre nouveau poèmes

 

Poèmes au hasard :

Amitié brisé

Un jour, je t’es rencontrés sur Internet. J’ai pu apprendre à te connaître. J’avais un si grand mal-être, Que tu as su le faire disparaître. Nous avons continué à discuter, Des jours, des semaines et des mois sont passés. Je me suis énormément attaché, A ce lien si fort d’amitié. Nous avons tenu quatre mois malgré la distance. Chaque jour c’est à toi que je pense, Mais c’est à chaque fois une telle souffrance, De savoir que tu habites à une si grande distance. Mais maintenant, cette amitié est brisée. Pendant longtemps je ne pourrais plus te parler. C’est affreux comme tu vas me manquer, Jamais je n’y aurais pensé. Il faut que tu sache que je ne t’oublierais pas. Tu es entrée dans mon cœur et jamais tu n’en ressortiras. En espérant un jour que l’on se recroisera, Et pour toujours, tu me manqueras.

Attraction

Plus je suis avec toi,Plus tu es dans mes bras,Plus j'ai ce besoin exponentielDe vivre cet amour fusionnel. Rien que te regarder, te contempler,Me donne l'envie folle de t'embrasser.Rien que ta présence à mes cotésMe donne l'envie folle de t'enlacer. A l'intérieur, tous est incadescant,Tu reveilles en moi une masse de sentimentsTu me redonnes l'impression d'être vivant,Grâce à toi et tout ces intenses instants. Tes yeux rencontrent les miens,Mes doigts s'enlacent dans ta main,Mon corps ne demande que le tien,Mon coeur bat entre tes reins.

Plus de poèmes au hasard

 

white_user.png

Qui est en ligne

Nous avons 50 invités et aucun membre en ligne

 Venez me rejoindre sur ma page Facebook 

et suivre les  derniers poèmes mis en ligne.

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Merci de faire une petite contribution. Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement.

Cliquez pour fermer cette fenêtre !