En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

Citation :

La plupart des hommes font du bonheur une condition. Mais le bonheur ne se rencontre que lorsqu'on ne pose pas de condition. de Arthur Rubinstein

enfant chat

Bienvenue Amis Poètes, Amis des Mots et de la Littérature.
Je vous propose une  grande sélection de poèmes 
placés dans différentes catégories(Citations, poèmes d'amitié, poèmes d'amour etc ...)
Écrit par de nombreux poètes  ... 
Ces merveilleux poèmes que vous écrivez  et pouvez lire en parcourant ce site .
Grâce à vous et à vos écrits ce site  de partage de poèmes vit et prend de l'ampleur  
au fil des années .
Je vous souhaite une agréable visite  et vous remercie de l'envoi de vos ouvrages littéraires.
Amicalement,
       Isidore  

  

Derniers poèmes mis en ligne :

L'enfant qui prie

Quand abaisse le soir son long voile indistinct L’enfant sur ses genoux prie la statue qu’il aime Cette statue symbole ample, immense, extrême De la femme bohème au regard si certain. Une saveur...

L'amérindienne

Un jour j’ai rencontré une fille bronzée Elle était surnommée la crinière de feu Une amérindienne à la bouille embrasée Aux grands yeux de velours d’un hallucinant bleu. Quand ses dents mordilla...

Le paradis éphémère

Pour un si pauvre cœur que le chagrin fleuri, Tu lui fais rappeler ces aimantes journées Qui vont poussivement de leurs chaleurs fournées Toute tristesse au fond de l’abîme aguerri. Toi qui rend...

Voir d'autre nouveau poèmes

 

Poèmes au hasard :

Je connais un chemin

Je connais un chemin que tes yeux illuminentQuand s'éveille le silence d'une journée qui s'éteintQuelquefois sous mes doigts des frissons y cheminentL'émotion qui me gagne et ton corps qui m'étreintJe connais un sentier qui serpente en noblesseOù tes mains me conduisent et ton coeur me soumetOù tes sens en éveil sous de douces caressesMe contraignent au bonheur et me guident au sommetJe connais une princesse qui n'est pas sous mon toitQui s'était arrêtée tout au bord du cheminConfidente et discrète, silencieuse et voiléeCette princesse dans la peine que j'ai prise par la mainQui me suis et que j'aime, qui remplit mes penséesJe te donne ce poème, je suis bien avec toi Papillon noir

Sombre folie

Mon âme s'engouffre dans le néantMon corps dérive sur un sombre océanJe me sens emportée loin de toute réalitéLa joie n'est plus qu'une ombre du passé,Une si lointaine pensée ... Un vent froid m'engourdieEt me traîne au plus loin de tout rivage.Ici, il n'y a que des pleursIci, il n'y a plus de vie.Je ne suis plus moi-mêmeMon esprit sombre dans une folie. Je veux fuir cette obscuritéDe ces abysses m'évader,Soleil lumineux te retrouverPour que tu puisses réchauffer mon cœur.Je veux juste retrouver le bonheur.

Plus de poèmes au hasard

 

white_user.png

Qui est en ligne

Nous avons 9 invités et aucun membre en ligne

 Venez me rejoindre sur ma page Facebook 

et suivre les  derniers poèmes mis en ligne.

Copyright © 2017 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Depannpcsud77.

Merci de faire une petite contribution. Cet argent sera utilisé pour faire vivre le site et son développement.

Cliquez pour fermer cette fenêtre !