En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)




J’étais seul et perdu à ce huitième étage                                           
Avec mes trois enfants, tous quatre abandonnés                              
Par une femme injuste à qui j’avais donné                                        
Mon amour qu’elle trahit pour un homme d’un autre âge. 

                     
Je passais une annonce, pour une aide de ménage                             
Qui s’occuperait d’eux tout au long de l’année,                                     
Puisque de mon travail j’étais subordonné,                                       
Et qu’il fallait quelqu’un pour faire leur gardiennage. 

                        
Là tu m’es apparue, belle dans ton rouge manteau,                          
Un éclair sans égal, dans ton regard si beau,                                    
Fit qu’en un seul instant me subjugua  ton charme.  

                       
Aussitôt tu entrais dans cette nouvelle maison,                                 
Ton travail fut parfait !, lassée de ton alarme                               
Mon aînée te chassa sans une vraie raison.                                        

Octobre 2012, à Maria avec mon doux souvenir

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..