baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Pris là, mon premier souffle de nuit, la mort

Dans son manteau de vie m'enrobe-t-elle, encore.

Riches d'amours et chauds, ses draps m'en font frémir

D'exaltation, je ne veux pas me rendormir.

Sans même connaître le nombre de ses merveilles,

Je souhaite que jamais l'on ne me réveille.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok