Esmeralda

À la mémoire des poussières

La table noire évoque le sacrilège

De cette fille du sombre collège

Pour noircir les bancs affamés et fluets

De la bouche cosmique et reliée.

Les chérubins devenant raisonnable,

Passant de raison à passion cogitée.

Sommes-nous seulement béatifiable?

Ou avons-nous le don d'ubiquit'es?

Je sais!Vous me direz que je me nage

D'un marque page plus grand que mon âge;

À la maison ou à l'univers triste

Que je NE suis qu'un pédant panthéiste!

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal