baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

À la mémoire des poussières

 

La table noire évoque le sacrilège

De cette fille du sombre collège

Pour noircir les bancs affamés et fluets

De la bouche cosmique et reliée.

 

Les chérubins devenant raisonnable,

Passant de raison à passion cogitée.

Sommes-nous seulement béatifiable?

Ou avons-nous le don d'ubiquit'es?

 

Je sais!Vous me direz que je me nage

D'un marque page plus grand que mon âge;

À la maison ou à l'univers triste

Que je NE suis qu'un pédant panthéiste!

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..