Esmeralda

Un soir où le Jazz résonnait sur la plage,

Là où plus rien ne m'écrase mettant de cotés mes soucis,

J'ai vu cette fille marchant sur le rivage,

Son regard m'a fait un signe et l'amour aussi,

 

Son visage ressemble à un reflet de l'au delà,

Une personne sage qui semble heureuse quand je suis là,

Elle respire le bonheur mais j'ai manqué de senteur,

La distance qui nous sépare a fait de moi un menteur,

 

Mes actes cruels je n'en ai jamais eu l'explication,

A l'heure actuelle je sais que tu es la perfection,

Mes pleurs ne pardonneront jamais mes actions,

 

Depuis que tu es partie je survis,

Je m'enfuis de la partie car je ne suis plus ton envie,

Tu es Camille, je t'ai aimé et tu fus l'amour de ma vie,

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal