La vie est belle ,
Elle nous appelle ,

Puis un jour scelle ,
Nos coeurs tout frêles ;
Quand la boisson ,
Coule à foison , 
Quand la fumée ,
Vient tout cacher ,
Toutes nos mauvaises
Faces , nos malaises ,
C'est une falaise ,
Ou une fournaise ,
Dont la sortie ,
N'est pas ainsi ;
Tu n'es que si ,
Tu sais aussi ,
Te faire paraître ,
Mieux que ton être ,
La seule fenêtre ,
C'est d'en renaître ;
Mais il faudrait ,
Abandonner ,
Tout ces objets ,
Ces fausses beautés ,
Se consacrer ,
Pas qu'a moitié ,
A la bonté , 
La pureté ;
C'est du courage ,
Et de la rage ,
Que l'on partage ,
Contre soi-même ,
Qu'il faut brandir ,
Et puis l'on vire ,
Dans un sourire ,
Avec soi-même ...
 
 

Merci de laisser un commentaire !

Gravatar
Hanin delphine
Très beau poême ....
0
Gravatar
MAKKI
Je vous remercie.Le problème étant que j'aime les écrire mais ne sait pas comment insérer de l'utile a l'agréable .
0
Gravatar
BUSQUET
pas toujours facile de percer la vie ...Un autre très beau poème
0

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal