Esmeralda

Que le profond soleil couchant est chaleureux,

Il est comme un coeur qui palpite

Sous les sueurs froides et le stress amoureux,

Qui le tourmentent et l'agitent.

Que le profond soleil couchant est chaleureux !

Il brille dans le jour et éclaire la vie

Il est le sublime flambeau

De ce monde funèbre, et la splendeur obvie

De ce rouge soleil si beau,

Scintille dans le jour et éclaire la vie !

Qui n'a jamais aimé sa beauté éternelle,

Et admiré très attentif

L'horizon refléter sa chaleur maternelle

Dans un vif orange émotif ?

Qui n'a jamais aimé sa beauté éternelle ?

Le soleil qui se noie au loin et dans le noir,

Mon coeur qui jamais ne palpite,

Flairent déjà le soir, alors courons pour voir

Le dernier rayon, courons vite,

Car le soleil se noie au loin et dans le noir !

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal