Esmeralda

Les larmes de l'éther se brise sur mon espace clos,

Envoûtée par le ciel, la mer en sanglot

Martyrise

Au loin un vieux viaduc vieillit par le temps

Rongé de mépris.

Envoutés par le vent, les arbres distants

Chantonnent.

Prendre l'air,

Inspirer, l'expirer sur le ciel couvert,

Enchantés, le ciel et son reflet

Redondent,

Redondent,

Encore et toujours sur la mer.

Merci de laisser un commentaire !

Kunena Avatar
pierrrre
Quand je lis ça, j'imagine une scène, presque comme une photo :-)
0

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal