Esmeralda

Entouré de l’ombre avec sa sombrete qui en fait toute sa beauté

Un son d’écho qui tend vers l’infini

Ces statut étonnées de son allure tout autour

Sa fragilité posé nue sans que rien ne soit lue

Des gouttes d’eau qui tombent en pleurant,

arrêtées au milieux de leurs destinées pourraient-elles en faire mieux

Rien n’est plus dure qu’un chemin sans issue

Enfermé à jamais dans cette allure de peur éternelle.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal