Cruel destin, vois ma tristesse,

Mon coeur brisé, ce pauvre objet,

Bavant sous leurs plaisirs d'ivresse

Cruel destin, vois ma tristesse,

Il pleure, il pleure de détresse,

Ils y lancent leur brutal jet

Cruel destin, vois ma tristesse,

Mon coeur brisé, ce pauvre objet!

Ô coeur léger et romanesque,

Ils t'ont sali et déchiré,

Et ce rire cauchemardesque,

Ô coeur léger et romanesque,

Plane dans la nuit gigantesque

Au vent violent et givré.

Ô coeur léger et romanesque,

Ils t'ont sali et déchiré !

Quand les rayons frais angéliques 

Viendront sur toi, mon coeur flétri

Plonge dans ces eaux empathiques

Quand les rayons frais angéliques

T'arracheront des mains sadiques

Tu seras lavé mais meurtri...

Quand les rayons frais angéliques

Viendront sur toi mon coeur flétri !

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal