LE JUGEMENT

Ô nuées embrumées,

Etendez alentours,

Le manteau consumé

De vos pleurs, sans retour.

 

Fusion de mille éclairs,

Aveuglante clarté,

Venant à découvert,

Inonder l’Univers.

 

La Terre en a tremblé,

Et les Cieux sont ouverts,

Sur le Monde accablé,

En déchirant les airs.

 

Les âmes confrontées,

A l’ultime combat,

Suivent la volonté,

De leur Roi, ici bas.

 

Cavales en folies,

Corps mêlés et tordus,

La justice abolie,

Dans cette vie perdue.

 

Une nouvelle  vie,

En perdant le présent.

Liant le Paradis,

Avec l’Enfer béant.

 

Pleurez  de vos douleurs,

Le jugement est là,

La crainte dans les cœurs,

Acceptez le trépas.

 

Les  Purs au firmament,

Les Impurs au néant,

Décision du moment,

D’un Dieu intransigeant.

 

Les morts et les vivants,

Tous égaux à l’instant,

Où le Monde inconstant,

Devient inconscient.

 

 

Le ciel et l’océan

Enchevêtrent les monts,

Et Dieu sur son séant,

Vit sa résurrection.

                       

 

     

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal