Darkmode

Tu es là, je suis là,
A croire que rien ne nous sépare,
Je te ponctue de mes regards,
Sans jamais savoir si tu m'aimeras.

Dieu a réalisé tout son travail,
Dans la création de ton beau visage,
Sans couleur ni maquillage,
Pour créer sa plus jolie trouvaille.

J'échangerai une montagne d'or,
Pour le seul plaisir de ton regard,
Qui éliminerait tout désespoir.
Malheureusement j'espère à tort.

Je n'ai jamais réussi à te parler,
Je suis bien trop loin de tout ça,
La beauté je ne l'ai pas,
Et sans ça je ne peux oser.

Tu es ma reine,
Et je ne suis qu'un vulgaire valet,
Je serai toujours là si jamais,
Je puis retirer de ton cœur toutes tes peines.

C'est la flèche dans le cœur,
Que je vous conte ces quelques vers,
Pour montrer mon doux rêve amer.
Et son inaccessible fleur.


A toi, qui est plus belle que le saphir, je te dédie ce poème pour te montrer à quel point tu me fais souffrir sans je pense savoir que je t'aime.

Merci de laisser un commentaire !

Gravatar
Alcaa
Pareil, s'il vous intéresse de laisser un petit mot, n'hésitez pas :-)
0

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..