Le Hibou

Posté sur sa branche,
L'esprit sage observe.
Dans l'obscurité de
La forêt, il songe
Tout en restant muet.

A demi hibou
Solitaire,
A demi ermite,
Il se taire.

Un silence de plus
Sous ce ciel si sombre,
Fait résonner le souffle
Glacial et saisissant,
Pétrifient le corps
Et inhibant les sens.

Pourtant mes yeux s'embrument.
Je voudrais que...
Pourquoi es-tu...
Mais je suis captive de ton mutisme.
Ces mots que j'aimerais te dire je les ravale.
Tes silences sont comme une attente;
J'attends, mais la vie passe.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal