1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Du haut de ma falaise,
J'ai cet étrange malaise.
Je vois toute cette immensité,
Incommensurablement plongée dans l'obscurité.

Je suis inlassablement happé par ce vide,
Dans lequel je me noie, sans choix,
Comme étouffé par le néant insipide,
Sans pouvoir s'extirper de ce désarroi.

Paralysé par l'infinie profondeur,
Mon âme est vidée par mon coeur,
Aspirée pour pouvoir toucher le fond,
Et enfin trouver la solution.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..