Esmeralda

Les vautours autour de nous

Restent sans atouts

Paroles malsaines

Sont leurs seules rengaines

Perdu dans l’illusion

De leur monde sans passions

Perdu dans la haine

De leur monde en peine

Leurs cris de rage 

Résonnent jusqu’aux nuages

Tremblant de peurs

Ces êtres sans cœurs

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal