Esmeralda

 

Un homme-hibou

est venu

dans un village

peuplé par des gens-sans-cœur.

 

Venu pour cracher

dans leurs crânes,

pour hurler à leurs cages

d’enfants morts,

de rêve oublié,

de rêve trahi.

 

L’homme-hibou, non

ne leur a pas fait de cadeau.

 

Venu pour chier

dans l’égout d’leur ego

et tant qu’à faire

pisser sur le bûcher

réservé aux sorcières d’antan.

 

Les gens-sans-cœur n’ont pas osé répliquer.

 

Au lieu de parler à l’homme-hibou,

les gens-sans-cœur

se sont entretués

jusqu’au dernier.

 

Devant tant d’horreur incompréhensible,

l’homme-hibou s’envola

vers d’autres terres d’autres cieux,

vers l’un de ces bois de minuit

où aucun humain ne fait saigner le clair de lune.

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal