Esmeralda

Saturnales, fête honorant le solstice,

Apportant avec lui le passage à l'hiver.

Nuit faisant son royaume, sommeil de la Terre,

Tu m'emplis d'une énergie m'étant salvatrice.

 

Époque se montrant démoralisatrice,

Les Hommes ne te voient que comme une vipère,

Alors que l'humble poète en écrit ses vers,

De toute, tu es la plus mystificatrice.

 

Alors que d'autre aimerait te voir diparaître,

Pour ne plus connaitre la froideur en leurs êtres,

Ceux ne sachant pas écouter les sentiments.

 

Du plus profond de mon âme, tu me raisonne,

Moi que tu inspire et qui jamais ne frissonne,

Garde mon coeur chaud, malgré le froid pénétrant.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal

EB Sticky Cookie Notice

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour assurer la meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation.