fbpx
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Le vent caresse mon visage,
Doux murmure qu'est la brise du soir
Lentement soulève ma chevelure
Et me pousse vers le rivage.

Là, chantent les mouettes,
Doux chants, à tu-tête
Volant par de-là le firmament
Et défiant la force du vent.

Les vagues nagent paisibles
Entamant leur voyage
Vers l'infini, qu'est l'horizon.

Et moi, je suis là, contemplant l'océan
Ecoutant les histoires des oiseaux et du vent
Sous le regard des célèstes flambeaux

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..