Esmeralda

300 ieme poème
La vie est un grand chêne
Les hommes vivent ainsi depuis l'éternité
Ce modèle est celui de la société


Certain passe leur vie à se cacher
Fouillant les racines de l'arbre
Ils cherchent des traces de notre passé
Espérant donner un sens à leur vie les laissant de marbre

D'autres partent explorer son écorce
Voyageant sur toutes les branches, mélangeant l'utile à l'inutile
Ils rêvent de faire avancer la science à force
Mais ils ne ressoudent que des problèmes futiles

Puis vient les adeptes de l'unique branche
Passant leur vie à glisser dans un tuyau de sève
Des questions ils ne s'en posent aucunes sauf à la messe le dimanche
Préférant faire quelque chose avant qu'il crève

Pour finir il y a ceux que j'appellerai les bûcherons
Voyant l'arbre d'un point de vue extérieur
Ils peuvent observer que le chêne est rempli de pucerons
Ils savent alors que celui ci pourrit de l'intérieur

Merci de laisser un commentaire !

Kunena Avatar
VM
Hirondelle bleu dit :
J'aime cette idée de vision de ka société apparenté à un arbre.Pour moi les bûcherons, ceux qui voient un regard extérieur seraient plutôt ceux qui on une prise de recul, ils ont cette capacité à observer, analyser, étudier chaque détail et savent que chacun à leur façon ils participent à construction de l'arbre, ce sont eux qui ont le plus de sagesse, car ils reconnaissent le travail de chacun comme utile et intéressant. D'où leur nom de bûcheron. Il n'y a pas d'évolution , de développem ent sans travail. La poésie est un travail constent, les grands poètes ont jeté de leur texte avant d'offrir au monde ceux que l'on connaît.
Ton interprétation de ce poème me semble très intéressante , j'aurais sûrement dû aller dans cette direction là, ici c'est plutôt pessimiste.

0
Kunena Avatar
Hirondelle bleu
J'aime cette idée de vision de ka société apparenté à un arbre.Pour moi les bûcherons, ceux qui voient un regard extérieur seraient plutôt ceux qui on une prise de recul, ils ont cette capacité à observer, analyser, étudier chaque détail et savent que chacun à leur façon ils participent à construction de l'arbre, ce sont eux qui ont le plus de sagesse, car ils reconnaissent le travail de chacun comme utile et intéressant. D'où leur nom de bûcheron. Il n'y a pas d'évolution , de développem ent sans travail. La poésie est un travail constent, les grands poètes ont jeté de leur texte avant d'offrir au monde ceux que l'on connaît.
0

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal

EB Sticky Cookie Notice

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour assurer la meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation.