Esmeralda

que tu sois ciel,terre ou océan

je serai aigle,moi ou albatros

et si des hordes d hommes féroces

loin de moi t emprisonnant

jusqu à ma mort je me battrai

derrière moi des corps gisant

sans plus de haine et de pitié

corps dépouillés de leur sang.

au seul regret de ne t avoir connue

 

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal