Ivresse

 Un parfum enivrant, obsédant,
Elle est mon vin délirant,
 Ricochent ses arômes sur ma vie,
 Remontent les larmes à mes pupilles.
 

   

Que cache ce ton clair,
 Sont-ce ses cheveux ou son parfum ?
 Qu’en tremble ma chair,
 Mes joies et mon chagrin ne font qu’un.
 
 
Je ne peux y penser,
 Qu’en viennent les anges si j’y songeais,
 L’envie de ses dernières roses,
 Finira sur cette dernière prose.

Tsana

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal