En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Si je pouvais pleurer un peu

Rien qu’une fois tenir le premier rôle

Ma vie a pris un coup de vieux

En plein cœur de la jeunesse ce n’est pas drôle

Assis devant un café noir

Je me demande pourquoi continuer

Je n’ai rien à rêver ce soir

Tout mon sommeil elle me l’a volé

L’heure au point mort le cœur en deux

Il ne me reste plus rien désormais

Si je pouvais pleurer un peu

Si je pouvais les larmes jailliraient

Au risque d’éteindre les feux du soleil

Comme un grand déluge sans pareil

Les neiges de l’Himalaya

Pourraient fondre si tu ne reviens pas

Et tous les océans n’auraient plus de place

Pour contenir cette énorme masse

Le monde serait dépeuplé

Tu entends rien ne pourrait le sauver

L’heure au point mort le cœur en deux

Il ne me reste plus rien désormais

Si je pouvais pleurer un peu

Si je pouvais les larmes jailliraient

Silencieux le regard éteint

Je regarde les règles du tapis

Comme un feu de bois qui s’éteint

Seul à seul avec ce tic-tac maudit

Aux flics des jours sans lendemain

Toutes mes illusions se sont rendues

Tout fout le camp je ne comprends rien

Même mes idées moi je les ai vendues

L’heure au point mort le cœur en deux

Il ne me reste plus rien désormais

Si je pouvais pleurer un peu

Si je pouvais les larmes jailliraient

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..