baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Tristesse d'automne

Un vieux chien oublié qui hurle au loin,
Un vieux chien mal aimé cri son chagrin.
Lui aussi se demande qui se souvient,
Lui aussi appréhende son destin.

J'entends le tourbillon des feuilles mortes,
Le glas d'un carillon, que vent emporte.
Mon âme est mise à nu dans la cohorte,
Je ne suis plus l'élu, l'amour avorte.

La pluie camoufle ma peine,
La foudre attise ma haine,
À l'aide, mon cœur se draine...

Je ne dois plus penser à son odeur,
Ne plus me rafraîchir de sa chaleur,
Ne plus attendre d'elle que des langueurs,
Briser le rituel de la torpeur.

Mettre au musée du cœur mes souvenirs,
Dépouiller le rêveur pour me guérir,
Et m'évader des pleurs, ne plus souffrir.
Ébaucher le bonheur et le désir.

NormCo

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok