Darkmode

Des noisettes dans les yeux,

De l'airain dans les cheveux,

Tel est son corps délicieux,

Et sa beauté qui émeut.

 

Mais son cœur est délaissé,

Lentement de ses yeux mouillés,

Coule un limpide ruisseau,

Tiède le long de sa peau.

 

De ses yeux nait le feu,

Flamme qui réchauffe les cœurs,

Qui exhausse bien des vœux,

 

De son cœur nait le bonheur,

Cette maléfique fleur,

D'une exquise langueur.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..