Imprimer
Catégorie : Poèmes d'amour
Affichages : 1957

Quand je pence que la nuit
Mes rêves les plus fous sont réalisables
Mourir pour dormir, rêver ainsi à l’infini
Penser pour ne plus réfléchir
Enfin pouvoir accomplir c’est désir
Ne plus devoir se cacher
S’éliminer du plus grand fond de l’éternité
Quand je pence à nous
Nous d’où vient mes rêves les plus fous
Quand je pence a toi
Toi mon rêve le plus fou
Je ne sais que penser
Je ne sais que rêver
T’avoir à mes coter ne ferai qu’empiré
L’amour que je veux te porter
Aujourd’hui mon cœur est vide
Libre de te porter l’amour à volonté !

Inconnue

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Joomla SEF URLs by Artio