En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Je voyais que lui depuis qu’une amie ma dit ;
Que c’était lui l homme de ta vie,
J’ai cru j'y croyais plus,
J’étais pleine d’espoir,
Pleine d amour,
Amoureuse plus que tout.
J’étais prête à tout,
Pour seulement, un seule regard de lui
Un bonjour, un sourire, de sa part
M’aurait suffit.
Je ne demander rien de plus,
Que de le voir heureux par dessus tout
Je l’aimais, tellement
Que j’étais, prête à tout
Je parler de lui a mes amis
C’était un amour, fou
Un amour, aveugle surtout
Un amour, de jeunesse?
Je ne pense pas.
C’est incroyable,
Je n’ai pas les mots pour d’écrire cet amour là
C’est amour si fort qui me lie à lui
Des années passèrent,
J’ai enfin réussis malgré tout,
A m approché de lui,
On était devenue des amis
Petit à petit, les choses évoluent
C’était, lui et personne d autre,
Qui sera l homme de ma vie.
Malheureusement, et oui
Malheureusement, il me voyait comme une amie
Pour moi c’était fini.
Le monde s’écroulait,
D’un seule coup c’était le noir totale
C’était le désert !
Qu’est ce qui ce passe ?
C’est un cauchemar !
Il faut que je me réveille
Stop !
C’est ça la vraie vie
Ce n’ai pas ce qu’on imagine,
Ce n’ai pas un compte de fée,
Ce n’est pas une fin heureuse,
Enfin, je suis partie,
Le plus loin possible de lui
Je m’enfermer dans mon univers,
Dans mes tristes souvenirs,
Plus d espoir,
Plus de haine,
Plus d’amour,
Je n’avais aucun sentiment
Je me haïssais seulement
Je n’avais aucune raison de vivre à présent
Pour moi c’était fini les jours heureux.
C’est fini
Je n’y croyais pas
Pas encore
Jusqu’a un beau jour je me dit :
ça suffit !
Pleurer, pleurer
Tant de chagrin,
Tant de haine,
ça ne sert à rien,
ça n’allait, pas le faire revenir
A prés tout, je me suis repris
je ne c'est pas qu'est ce qui c'est passer,
J’ai complètement changé
Ce n’ai pas la fin du monde,
Ce n’ai pas parce que c’est fini ;
Que je dois oublier mes amis
Que je dois oublier tout ce qui men tour,
Et Tous ce qui m’aime et me chérie
Ressaisie toi
Y’en a toujours quelqu’un qui t attend quelque part ou tu t’attends le moins

Ktari jihene

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..