Darkmode

Cette amitié , je ne saurais l'oublier

Elle aveit la robe des jours d'été

Légère et primesautière

Le parfum d'une primevère

Au doux éther,

J'ai en bouche son goût de miel

Qui innondait mon ciel,

Tu étais mon âme soeur

Et tu ml'as quitté dans la douleur,

J'étais la fleur de ton jardin,

Et tu me réveillais tous les matins,

Nous étions jeune et dispos,

A présent cette amitié prend son repos.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..