vos poèmes 600x80

Nous sommes le 29-03-2020 et il est 08:34

jour de l'enterrement
poème ecrit par b-boubekeur le 18/04/2007

logo vos poémes


Jour de l'enterrement

Ils marchaient,ils marchaient à pas mesuré
sur une cadence d'un tic tac d'une pendule,ils marchaient
ils marchaient je comptais les pas
je comptais le temps,les pas d'adieu et le temps tragique
et précieux d'un aller non retour.

Ils marchaient,ils marchaient à pas mesuré
sur une cadence d'un tic tac d'une pendule,ils marchaient
ils marchaient et entre le bruit de leur pas
sonnait la pendule,ton visage ton sourire
et ton regard étrange.

Ils marchaient,ils marchaient à pas mesuré
sur une cadence d'un tic tac d'une pendule,ils marchaient
ils marchaient,toute l'amour que je porte,
perdu entre la distance et le temps que faire te pleuré
ou te rendre le sourire.

Ils marchaient à pas mesuré
sur une cadence d'un tic tac d'une pendule,
ils marchaient ils marchaient,
j'implorais le temps de s'arrêter et
ne plus avancer d'un pas pour empêcher ton départ.

Ils marchaient,ils marchaient à pas mesuré
sur une cadence d'un tic tac d'une pendule,
ils marchaient ils marchaient,
le temps me fit une petite confidence si
je m'arrête c'est moi qui meurt mais
j'apaiserais plus tard ta douleur.

Ils marchaient ils marchaient sur une cadence
d'un tic tac d'une pendule,ils marchaient et
ils ne marchaient plus,la distance s'achève et
la pendule continue de sonner mais encore plus fort,
j'entends le bruit des pelles et quelques mots,
chaque pelle sur ton corps pesait lourd sur moi,
mon coeur creusait pour te prendre dans mes bras
une dernière fois
et former un seul bloc de chaire un seul corps
un seul coeur une seule âme.

b-boubekeur



chrysantheme

Retour liste des poèmes de   B-boubekeur





Les poèmes de ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs, et ne peuvent être reproduits.

HTML5 CSS3
Copyright © 2006/2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com
Created by Thierry.M..