vos poèmes 600x80

Nous sommes le 21-10-2021 et il est 01:17

Noël pour les miséreux
poème écrit par Paquita le 12/12/2010

logo vos poémes


                              Noël pour les miséreux 

              Je m’adresse à vous, mon cher barbe blanche,
              Je m’adresse à vous, mon cher père Noël,
              Cette année, je me suis appliqué en classe,
              Et j’aimerais être un peu plus récompensé.
              
              Mais je ne voudrais pas, être trop gourmand,
              Car je sais que les jouets, valent de l’argent,
              Et que ceux qui payent, sont mes chers parents,
              Je commence à comprendre la réalité, maintenant.
              
              Envois-moi des cadeaux, par rapport à leurs budgets,
              Je t’en supplie, soit gentil mon cher père Noël !
              Je suis un petit peu plus grand cette année, 
              Je suis un enfant, mais l’homme de demain.
              
              Je vous prie de traverser les autres frontières,
              D’aller dans ces pays ou les enfants sont malchanceux,
              Ayant des vraies armes pour tuer et faire la guerre.
              Nous ne connaissons les armes qu'en jouets, nous jouons, 
              Et la guerre seulement dans les films à la télévision.
              
              Nous sommes à quelques jours de l’an deux mille onze,
              Et la misère ne doit pas exister pour les enfants,
              Car ses petits êtres ne comprennent surtout pas,
              Pourquoi eux vivent dans un monde si différent !
              Que dans nos pays ou la guerre est pour les grands,
              Je veux partager mes jouets avec ces déshérités dés maintenant.

                                 Paquita 

            





Retour liste des poèmes de  Paquita





Les poèmes de ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs, et ne peuvent être reproduits.

HTML5 CSS3
Copyright © 2006/2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com
Created by Thierry.M..