baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

SIEL

 

 

 

Debout, les mains empochées,

 

J'mate tes yeux humides sans broncher,

 

Derrière le vitrage tout trempé,

 

J'y vois tes larmes ruisseler,

 

 

 

Tes longs sanglots font frémir mon toit,

 

Tu bats mes carreaux de tendres fracas,

 

Tes cataractes font chuter ma vision d'l'horizon,

 

Dans l'obscurité, j'quête la lumière d'Apollon,

 

 

Qui est la cible de tes pleurs dont tu mitrailles ?

 

Serait-ce l'Homme qui constamment pollue tes entrailles ?

 

Le dérèglement hormonal que tu guerroies dans ta bataille ?

 

Ou bien ton corps meurtri que tu ravitailles ?

 

 

 

Soudain, j'entrevois à travers le contraste nébuleux,

 

Ton fabuleux regard à la teinte bleue,

 

Ta flamboyante pupille m'éblouit tandis que,

 

Ton iris bat des cils afin d'éveiller les cieux.

 

Alexis22

 

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..