fbpx

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Retour à l'azur et au rires

Au loin s'en va la liqueur perfide

De ces années mortes que je n'ai su combler

Que par l'oubli et la colère.

Mais quand le masque tombera

Nos étoiles s'éteindront.

Trouverais-je la force, et le courage

Simplement de marcher, d'aller de l'avant ?

En faisant fi de la médiocrité ambiante

Dont je fait moi même partie

 Et qui consume mon cœur écorché,

Attise cette colère immense, dévastatrice

Que je cache au fond de mon ventre.

Dans un coin de la pièce, le monstre s'est assis,

Je me lève le jour et je tombe la nuit.

Les couleurs reviennent, peu à peu

Mais je les vois ternes, floues

À travers une fumée du diable

Je vois le soleil briller

Je sens la pluie sur ma peau

Mais dans ma tête une tempête 

Qui aveugle mon esprit.

Les mains tremblent, le souffle est coupé

La mort liquide à frappé

Le corps en milles morceaux

L'âme déchirée, en lambeaux

Et les yeux équarquillés,

Des cernes bleues, noires, creusées

Des lames de rasoir dans la poitrine

Des larmes de ne plus avoir de rimes.

Dans mes rêves un papillon bleu

Qui virevolte autour de moi

Se pose sur mon front et se meurt la

Et qui m'envoie planer dans les cieux.

Dans un coin de la pièce le monstre s'est assit

Je me lève le jour, et je tombe la nuit.

 

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..