baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Ce jour où j’ai appris que tu voulais mourir,

mon monde s’est effondré sous moi.

Tout ce que je t’avais dit, fait, je l’ai regretté de suite

et compris que tu n’étais pas éternel.

J’ai pris mon courage à deux mains et t’ai dit je t’aime depuis bien 4 ans ..

et que j’avais besoin de toi,

tu m’as seulement répondu que tu n’étais pas le père que j’aurai voulu avoir

mais que tu m’aimais quand même.

À ce moment-là,

j’ai cru que c’était la fin..

Jai réalisé que je n’avais qu’un père

mais tu m’as tellement fait souffrir,

que je m’en fichais.

Je voulais t’infliger ma douleur coûte que coûte,

tout ce que tu m’avais fait,

je te l’ai rejeté, tout ce que tu m’avais dit,

je te l’ai balancé jusqu’à ce que j’en puisse plus moi même.

Tu m’as fait vivre un enfer papa !

Et je t’en voudrai toute ma vie,

tu m’as rabaissé, humilié.. 

Mais malgré tout t’es mon papa.. 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2006 / 2019 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok Je refuse