En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Mère de ma mère,
Tu es et resteras.
Même ta vie de misère,
N'effacera pas l'absence de tes bras.

Tu n'as peut-être pas pu élever,
Mais tu n'as pas eu l'idée
De réveler qui est le père,
Et non de rester a te taire.

Tu pourras toujours te plaindre,
Tu n'auras qu'encore feindre.
J'aurais toujours ce gout amer,
Loin de cette grand-mère.

Tu n'est qu'une personne agée,
Parmis celle que je connais,
Une petite mémé,
Que je n'ai jamais estimé.

Non je ne m'appelle pas Cédric.
Mes yeux, là, me piquent,
Je ne suis pas sur les photos,
Aucune demande par tes mots.

Tu pouvais en avoir envie,
J'en aurais été ravi.
Mais cela fait trop d'année
A ne pas avoir existé.

J'ai tant de questions,
Autant que de déceptions,
C'est peine perdu,
Nous sommes et seront inconnus.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..