En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Depuis notre première danse,
C'est à toi que je pense.
Tu as trouvé la bonne clé,
Pour à nouveau me remonter.

Je ne mesure pas cette chance,
Tellement c'est immense.
Je me demande comment ça se fait,
Que je t'ai suscité de l'intérêt.

Je ne te poserais pas la question,
La réponse peut être une déception.
Un jour tu te dévoileras,
Et mes craintes tu apaiseras.

Puisses-tu accomplir le voeu,
Reposant chez le poisson génie.
Un amour presque infini
Pour un pecheur amoureux.

Tu peux être tellement changeante,
Tantôt distante,
Tantôt aimante,
Que des doutes me hantent.

A travers tes provocations,
Passent mes interrogations,
Je ne sais comment réagir,
Par peur de te faire partir.

J'ai tellement de choses à te dire,
Que ça te ferais presque fuir,
Je retiens mes mots par raison.
Ils viendront quand les tiens sortiront.

Je sens que c'est fragile,
Je ne sais pas être habile,
Je veux nous préserver,
Te laisser le temps de m'aimer.

Ce n'est pas évident pour toi,
Je le comprends, je le conçois.
Je suis pret à marquer le pas,
Ma patience ne se limite qu'à toi.

Au rythme de nos engrenages,
Ma mécanique n'a plus d'âge,
J'aimerais jouer avec le temps,
Afin de te saisir indéfiniment.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..