fbpx

baniere vos poemes


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Papa,

Depuis trop longtemps je garde ces mots enfermés en moi, depuis toujours ils essayent de s'echapper, et depuis toujours, mon espoir les rattrapes et les ranges au placard.

Aujourd'hui j'ai décidé de tourner une page de ma vie, décidé d'aller de l'avant, décidé de les laisser sortir.

Pere, tu etais censé me proteger, tu as échoué.

Et comme tu sais si bien le dire c'etait un accident.

Comme tu sais si bien dire que lorsque l'on fait des enfants, on les assume.

Alors aujourd'hui je te le dis, Pere, ce n'est pas car tu t'es toujours répété ces mots qu'ils sont fondés.

 Alors, aujourd'hui, je peux aussi te dire que tu t'es bercé d'une illusion afin de te cacher la vérité.

Mais je ne te jette pas la pierre, Pere, je me suis aussi bercé d'illusion.

Alors oui, j'ai toujours espéré que tu avais un peu d'amour en toi pour moi, un tout petit peu, juste assez pour trouver le courage de me dire : mon fils, j'etais censé te protéger, mon fils, j'ai échoué, mon fils, je suis désolé.

Mais malheureusement je me suis bercer d'illusion, comme toi, Père. 

Aujourd'hui, j'ai décidé de voir ce que j'ai toujours refusé de voir.

Aujourd'hui j'ai décidé de croire ce que j'ai toujours refusé de croire.

Alors que je le savais et que je l'avais vu, adolescent, lors de l'enterrement de ta maman, ou tu n'avais pas manifesté la moindre émotion, j'avais bien vu que tu es incapable d'aimer.

Meme dans ces mots je me berce encore d'illusion, car tu es capable de t'aimer toi même, et aussi ton compte en banque, mais cela ne me choque même plus.

Alors, aujourd'hui, je te le dis, Pere, tu n'as jamais assumé, d'aucune façon que ce soit, tes enfants.

Et si tu penses que de verser légèrement plus que la pension alimentaire reglementaire, c'est cela assumer des enfants, alors je te le redis, tu t'es bercé d'illusion afin de te cacher la vérité.

Ces mots libèrés, me permettront de faire le deuil, le deuil de mon illusion, l'illusion qu'un jour, mon père sortirait de son illusion.

Adieu Père,

Ton fils,

Cédric.

 

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..