En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

 

Un jour je partirai vers les glauques éthers

Rejoindre les esprits, les âmes vagabondes

Observant la planète et mon corps qu'on enterre

Indifférent aux lieux, aux larmes qui abondent.

 

Puis je m'élancerai dans le vaste univers

Avec un peu de crainte, sans doute sans regret

Voyageant à travers un éternel hiver

Rattrappant la lumière, ne marquant nul arrêt.

 

Et ne ressentant plus le vide ni le froid

Parcourant d'un éclair des parsecs par milliers

Souhaiterais-je encore découvrir un endroit

Où je pourrais poser mon esprit fatigué ?

 

Errerai-je sans fin parmi les nébuleuses

Seul, ou accompagné par d'autres ex-humains

Qui recherchent aussi l'escale fabuleuse

Où des formes éthérées semblent tendre la main ?

 

Serons-nous acceptés comme des repentis

Réintégrés au sein d'un peuple qui attend

Dans un Eden lointain, tout de grâce nanti

Les irruptions soudaines des vagabonds du temps ?

 

Y retrouverons-nous tous nos chers disparus

Pour y vivre avec eux une idylle sans fin ?

Sera-ce une illusion, un saut vers l'inconnu

Menant vers d'autres morts ou vers d"autres destins ?

 

Le Néant sera-t-il tout au bout du voyage

Ou la révélation d'un Dieu omnipotent

De l'immortalité nous tendant le breuvage ?

Resterons-nous toujours des vagabonds du temps ?

 

Ou bien reviendrons-nous après un long périple

Quelques éternités, un jour d'après-demain

En cohortes d'atomes, sous des aspect multiples

Faire un nouveau séjour au monde des humains ?

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..