En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

 

Quand la mort arrivait et que tous tombaient, une main sur les yeux, l'autre tendue vers le soleil en détournant la tête, accueillis par le sable des plages, ils abandonnaient leur bras tendu, puis rescucitaient.

 

Au yeux de leurs fleurs fleurissaient des branches.

 

Puis, dispersés au vent, leurs regards enfantaient des regards pour la génération qu'ils venaient de quitter.

 

Tout cela dura un temps.

 

Mais aucun d'eux ne connut jamais plus de deux étapes qu'ils baptisaient de génération en génération : vie et mort.

 

Pourtant, ce qu'ils appelaient mort était autrement vie que la mort qu'ils appelaient vie.

 

1967.

 

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..