En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

 

*Poème écrit en Janvier 2014*

1 Misère à tous ces êtres minables maudits par Dieu,

Misère à tous ces êtres malpropres et audacieux,

Qui jetèrent sans honte le cœur d’une mère aux flammes,

Et qui sans honte encore y réchauffent leurs mains infâmes ;

 

2Ces flancs qui portèrent vos chairs et vos mains répugnantes,

Cette main qui tut vos premières larmes irritantes,

Ce cœur qui allaita votre cruauté insatiable,

Vous osez en retour sans honte les jeter au diable ?

 

3Si elle savait qu’en elle reposait le démon,

Jamais n’aurait couru ce souffle impur dans vos poumons ;

Mais bien que sachant qu’en elle bourgeonnait un supplice,

A jamais se fit-elle servante de vos caprices ;

 

4Caprices ignominieux du mangeur de l’interdit

Ayant privé ses enfants d’un éternel paradis ;

Si l’ingratitude à Dieu valut le Commencement,

Celle à la mère vous vaudra l’ultime châtiment

 

5L’oiseau qui dans le nid maternel a conçu ses ailes,

Opiniâtre, fut engloutit par l’élan infidèle ;

Songez, faibles oiseaux : sans le fiable appui d’une mère,

Vos ailes ne vous porteront point plus loin qu’en enfer ;

 

6Enfer impitoyable qui de la vie à la mort

Sera de vous tous, êtres minables, l’horrible sort ;

Ni or, ni bonté d’âme, ni même le repentir

Ne vous épargnera d’une souffrance de martyr ;

 

7Voyez la brebis qui peinait à se tenir debout,

Voulant de son envie infidèle aller jusqu’au bout :

Opiniâtre, allant affronter le danger rugissant,

Elle se vit broyée en un tas de chair et de sang ;

 

8Sang innocent, sang clair, sang qui très vite s’embrunit

Par l’opiniâtreté qui l’amour maternel bannit ;

Un amour qui voyait, qui ne faisait que prévenir

Le danger rugissant que, insolents !, l’on ne voit venir.

 

Commentaires   

+1 #1 Ben Elkadhi 07-03-2015 09:29
S'il vous plaît, laissez une impression à la fin si vous le pouvez, qu'elle soit bonne ou mauvaise.. :) merci bcp
Citer

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..