Matin d'été ou de printemps
D'hiver ou bien d'automne
Toujours revient ce sentiment
Amour qui me talonne

Épais feuillage aux milles reflets
Profonde mélancolie
Mon cœur est pris dans ton filet
Ô tristesse infinie

Esprit sombre qui me perd
Langueur interminable
Un bonheur éphémère
Éclat inaltérable

Je dépose mon désespoir
Tel un pinceau sur une toile
notes éparses, encre noire

Cristaux de temps, fragments infimes
Pluie de morceaux perdu
Tu berces mes pensées intimes
Monopole absolue

Silhouette d'or et peau d'argent
Majestueuse beauté
Qui danse sans peur au gré du vent
Une crinière indompté

Somptueuse mélodie qui chante à mes oreilles
Doux refrain ennemi qui fait ombre au soleil

Cieux qui se cachent sous un grand voile
Rayons d'obscurité
Je regarde passer les étoiles
Belle soirée pour rêver

Jeu d'ombres et de lumières
Impossible à décrire
Ma vie n'est que poussière
Sans ton joli sourire


BARBIER Thomas

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal