baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

    Il c'est enfui comme la peste de l'enfer,

    En arrachant mon coeur dans un cri de douleur,

    Bonheur fanné à jamais comme cette fleur,

    Le néant des larmes m'emportent dans les airs.

 

    Je me sens englouttis et perdu dans la terre,

    La mort me hante depuis des heures;

    Avec tristesse et douleur, je me meurt,

    Adieu la vie qui m'a foueté avec un fer.

 

    Le Bonheur m'a échappé pendant la guerre,

    En me laissant tous seul dans un grand tonerre;

    Je peux enfin coupé le fil de la vie.

 

    Adieu le monde qui n'a pas su m'entendre,

    La mort s'approche, puis finis par me prendre,

    Le Bonheur n'existe plus, je suis partie.

 

Cf.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok