En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

bannière vos poèmes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Son chagrin effronte son âme;
il pleure, son coeur fâne.
La nuit il réflechit, car,
un monde meilleur n'a pas d'ailleurs.
La bataille sera terrible,
tant son âme est sensible.
Il devra accepter son sort,
en sacrifiant son corps:
passer inaperçu,
dans son espoir déchu.
Le blanc ira sans foi,
ni loi. Ecraser son dernier toit.
L'espoir de son amour
aura noircit le jour.
Son sentiment de solitude,
à tuer son ancienne pleinitude.
Il sera devenu marginal,
par obligation territorial
Ancien bouffon, roi saltimbanque
Son courage, son égo, sa fierté
n'aura su compenser son manque,
son destin frôle bien de trop la banalité
apres cela plus rien ne comptera,
ni vous, ni nous, ni moi, ni toi
la mort viendra le chercher
il n'osera pas la remercier
son ego est bien de trop surdimensioné
En guise d'adieu il dit à la vie:
Tu n'as jamais sus me rendre mon amour,
Mais on se reverra , j'en suis sûr.
C'est ainsi qu'il quitta ce monde,
sans aucun remord car,
la vie l'aura trahi.

Mathieu

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2017 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Depannpcsud77.