baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.50 (1 Vote)

Hier j'ai caressé la crinière d'un dragon.
Rugissant en silence en sa fougue immobile,
Son regard dessinait un abîme profond,
Il déployait ses ailes, immortel et terrible.

Mais si frêle et si doux, je l'effleurais des mains,
Il était piégé là dans un filet de lin.
Ses doigts étaient de glace, brûlant étaient les miens,
Sa couche satin d'or parfumé de jasmin.


Ses yeux étaient si beaux, mais si triste et troublée,
Elle tenait un mouchoir entre ses doigt serrés.
Sa chevelure si belle, melée de rouge et noir...
Il me faut à présent oublier ce regard.

Hier j'ai caressé la crinière d'un dragon.
Il était piégé là, sous son filet de lin,
Qu'elle dévoila pour moi sur sa peau de satin,
Sous sa robe disparue dans l'horizon lointain.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..