baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Seul à cette table, a conté cette fable,

Exécrable, une plaie a chaque syllabe.

La solitude enfouie dans les pensées,

Imaginer la silhouette du jamais.

Pris dans le tourbillon de souffrance,

Priant que les sens cessent de caresser.

Tourmenté, est-ce là un homme blessé ?

Chassé par le poids de l'outrance,

Les poumons inspirent le sang pétrifié,

Le cœur bat l'air d'une insuffisance,

Les yeux hurlent à qui sera les écouter.

A vu d'autrui, les tympans ensanglantés,

Prier la sainte qui sera battre la peine,

Brisera les chaines ainsi devenir reine.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..