Esmeralda

 

Lorsque je te rencontre dans le quartier

Il nous arrive parfois

De nous diriger vers "La Rive Gauche"

Et là, sur la terrasse

Devant une bière

Bien souvent nous refaisons le monde.

 

Et passe l'Ill devant nos yeux

Comme le temps, comme la vie

Et passe l'Ill, et son courant

Emporte nos pensées

Bien loin.

 

Et puis, le soir, tu es Sandra

Perché en haut de tes chaussures de femme

Une longue perruque rousse

Une jupe courte

Bien épilé, bien maquillé

Attendant le client.

 

Et passe l'Ill au bout du quai

Comme le temps, comme la vie

Et passe l'Ill, et son courant

Jusqu'au bout de la nuit

Pour toi.

 

Nous ne parlons jamais de ta double existence

Sans doute est-ce mieux ainsi

Mais moi je te comprend

Et si Sandra ne m'est pas proche

Je la perçois au travers de Roberto

Qui me donne son amitié.

 

Et passe l'Ill au fil des jours

Comme le temps, comme la vie

Et passe l'Ill, et son courant

Nous réunit tout près de lui

Parfois.

 

Strasbourg.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal