Des phrases écrites sous l’influence 

Qui menace de ne jamais finir 

Souvent remplies des fautes et presque toujours coupable d’opulence

Mais enfin c’est mieux que n’est point écrire

 

J’ai besoin de mots qui s’additionneront pour faire des phrases 

Qui amasseront jusqu'à ce qu'ils forment des grands et des petits paragraphes

Alors si je veux profiter de cet état d’extase, 

Sur la quantité je dois mettre l’emphase 

 

Et avec un peu de chance, j’arriverai à un brouillon qui serait le présage 

D’un œuvre révélateur d’une complexité qui n'est point un mirage 

 

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal