Esmeralda

 

L'obscurité était tout

Pas de vie, que le néant

Au travers de la multitude de parsecs

Sans infini et sans début.

 

Pas de nuit, pas de jour

Pas de terre ni de mer

Pas de ciel ni de soleil

Pas de vie, pas de mort.

 

Tout n'était qu'un grand vide

Un néant, un espace vide

Tout était obscur

Profondément obscur.

 

Un temps infini s'écoula qui n'existait pas...

 

Puis le vide commença à bouger

La nuit se transforma en PO

Des forces étranges et nouvelles

Etaient à l'oeuvre.

 

Et PO lui-même se mit à tourner.......

 

 

Inspiré par la cosmogonie polynésienne.

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal