En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

bannière vos poèmes

5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

L'hiver tourne dans l'air du soir,

La neige se pose tranquille

Sur le toit pâle du manoir.

Trouble silence sur la ville.

La neige se pose tranquille,

Les fleurs frémissent dans le noir,

Trouble silence sur la ville

Qui s'assombrit comme un couloir.

Les fleurs frémissent dans le noir,

La grande forêt immobile

Qui s'assombrit comme un couloir

Est flétrie par l'hiver indocile.

La grande forêt immobile,

Triste et sombre comme un dortoir

Est flétrie par l'hiver indocile

Au tendre son de désespoir.

Triste et sombre comme un dortoir,

La belle mer s'endort gracile

Au tendre son de désespoir,

De la douce valse servile.

La belle mer s'endort gracile,

Sous les flocons blancs d'inespoir

De la douce valse servile,

Qui vibre et sanglote d'espoir.

Sous les flocons blancs d'inespoir,

Le froid meurtri un coeur sessile

Qui vibre et sanglote d'espoir,

Comme un violon vibratile.

Le froid meurtri un coeur sessile,

Lorsque du ciel en entonnoir,

Comme un violon vibratile,

L'hiver tourne dans l'air du soir !

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2017 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Depannpcsud77.