Darkmode

 

Un soupçon de poussière sur un écran,

Et cran d'arrêt en pleine lumière,

De la poudre aux yeux, aux paupières,

Du sable aveugle, une plage sous le vent.

 

Un morceau de cuir sur les épaules,

Un mort sot échoué au zénith,

Sous les déchets touristique,

Le camouflage de papier joue son rôle.

 

Des larmes naufragées sur des joues creuses,

Désarment l'enragé aux pulsions orageuses,

Des fils d'or sur le regard, le satin resplendit,

Le métal fond, le corps à sa merci.

 

Des genoux sur le sable, du sang sur les mains,

Complète le satin pourpre à ses chevilles.

Un second souffle s'envole, un chant cristallin,

Une seconde s'étiole, la fumée vrille.

Merci de laisser un commentaire !

Gravatar
Victor Cormier
Très beau
0

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Créé par  Thierry.M..