baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Et sur la toile inondée de couleurs

Son âme peint ses frissons qui s’épanchent,

Parfois la toile est mouillée de ses pleurs

Qui dégouline ainsi qu’une avalanche.

Et comme un Dieu pris de douces langueurs

Il suspend tout, le paysage étanche,

La vie, la mort, et nous émeut nos cœurs,

Par la magie de sa peinture franche.

Ses grands tableaux tous enflés de beauté

Font resplendir la splendeur de la Terre

Qui est semée d’or et de pureté.

Ô toi le peintre à l’âme solitaire,

Tu connais l’art de capter l’horizon

Et de figer ce si beau vagabond.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok